a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

 

Gainsbourg Serge
 
 

Côté pile, côté face

Serge Gainsbourg (1928-1991) de son vrai nom Lucien Ginsburg. Né à Paris, fils d'emigrés juifs de Russie, Lucien se voue d’abord à la peinture “moderne”( il aurait détruit toutes ses toiles). Puis il se produit dans les cabarets de la rive gauche.
D'abord branché classique, il s’oriente vers le jazz (Art Tatum, Dizzy Gillespie, John Coltrane, Art Blakey) et le rock'n'roll (Screamin' Jay Hawkins). Sur scène, il déconcerte le public : sa sale gueulle et son ironie dérangent.
Avec son premier disque, Serge obtient un Grand Prix. 1959, son premier classique, "Le poinçonneur de lilas" est déjà repris par les Frères Jacques et, toujours en 1959, Hugues Aufray remporte "Les numéros 1 de demain" en l'interprétant.
De 1959 à 1962, il enregistre les classiques "La chanson de Prévert", "Le rock de Nerval" et sa première musique de film, “L'eau à la bouche”. Il chante aussi Musset, Hugo et Baudelaire, et écrit incognito des chefs-d'oeuvres pour Juliette Greco, "La Javanaise", Michèle Arnaud, Patachou et Philippe Clay. La liste des artistes qui chanteront du Gainsbourg par la suite est longue : Dalida, Valérie Lagrange, Stone, Michèle Mercier, Anna Karina, Mireille Darc, Claude François, et les groupes rock Bijou, Starshooter et Jo Lemaire & Flouze. Paradoxalement c'est la vague "yéyé" tant méprisée qui lui rapporte le succès.
De 63 à 66, Gainsbourg surf sur la vague avec la sortie de ses premiers 30cm Gainsbourg Percussions (premier disque français aux rythmes afro-cubains) avec "Joanna", "Pauvre Lola", "Couleur café" et Gainsbourg Confidentiel avec "Chez les yéyé" et "Scenic Railway". Il enchaine les tubes pour France Gall : "N'écoute pas les idoles", "Poupée de cire, poupée de son", Grand Prix de l'Eurovision 1965, et "Les sucettes", hymne camouflé à la féllation (on pensera à “Head” de Prince). Producteur de filles (lui aussi), il compose pour Petula Clark ("La Gadoue"), Dominique Walter ("Les petits boudins"), Régine ("Les p'tits papiers"), Françoise Hardy ("L'Anamour") et Zizi Jeanmaire ("Bloody Jack").
En 66, Gainsbourg enregistre à Londres le skyso "Docteur Jekyll et Mr. Hyde" et en 67 chante Brigitte Bardot avec le psyché "Initiales B. B.". Il compose pour elle le classique "Harley Davidson" et en duo avec la star, "Bonnie and Clyde" (1968). Gainsbourg enchaine “Je t’aimes moi non plus”, slow sulfureux refusé par BB, puis assuré par la jeune Jane Birkin. Mega succès international bannit par le Vatican ! 71, il enregistre le conceptuel HISTOIRE DE MELODY NELSON pour Jane. Le couple devient un symbole de la libération sexuelle. Pour Jane, il écrit "Di doo dah" (1973), "Lolita go home" (1975), "Ex-fan des sixties" (1978) et des dizaines d'autres. Succès d’estime, bien que désormais des classiques. Toujours pour elle il tourne son premier film, “Je t'aime moi non plus” (1975), qui parle de camioneurs gays et d’une garçonne… Après le superbe L'HOMME A LA TETE DE CHOU en 76, Serge enregistre à Kingston en JamaÎque un album reggae, AUX ARMES ET CAETERA (1979), avec "La Marseillaise" version reggae, un scandale.
Gainsbourg se fait engagé par Gainsbarre, que la jeunesse addule. Il dira non aux deallers, mais s’essoufle à la cigarette et se se consume à l’alcool. Gainsbourg regrette : "La chanson est un art mineur!". Il publie un roman chez Gallimard, Eugénie Sokolov (1980), tourne des pubs et un second film (un bide qui le blessera), Equateur en 83, avec Francis Huster. En boulimique du studio, il écrit pour Jacques Dutronc GUERRE ET PETS (1980), Isabelle Adjani, Catherine Deneuve Souviens-Toi De M'oublier (1981), Alain Chamfort AMOUR ANNEE ZERO (1981), Alain Bashung PLAY BLESSURES (1982), Jane Birkin BABY ALONE IN BABYLONE (1983), Isabelle Adjani PULL MARINE (1983), et pour lui MAUVAISES NOUVELLES DES ETOILES (1981), le très electro-funk et sexuel LOVE ON THE BEAT (1984) ainsi que pour Diane Dufresne, Julien Clerc, et bien d’autres..
En 86 sort le double album GAINSBOURG LIVE, CHARLOTTE FOREVER pour sa fille Charlotte et l’année suivante son dernier album, YOU'RE UNDER ARREST (1987), très funky. L’idole des jeunes scandalise : il brulle un billet de 500 francs en plein journal TV, veux “baiser” la pudibonde Whitney Houston et avoue regretter de ne pas être gay ! Affaibli par une grave opération, Serge réalise VARIATIONS SUR LE MEME T'AIME pour Vanessa Paradis, la Lolita des 80’s. 1990, Joêlle Ursull la black zoukeuse termine deuxième à l'Eurovision avec "Black and white blues".
Le 2 Mars 1991 Serge Gainsbourg s’éteint à 63 ans, enterré le 4 Mars dans le carré juif du cimetière du Montparnasse, à Paris. Depuis, Air, Tiefaine, MC Solar et tant d’autres (britaniques en particuliers), on su honorer un héritage musical aussi somptueux…

The flasher

French poet-singer Serge Gainsbourg once said women, whisky and cigarettes were the most important things in his life. Along with his infamous duet with Jane Birkin, the english-french 70's lolita, which carries the distinction of being the first UK number one to be banned on national radio, Gainsbourg is also remembered for shocking Whitney Houston with a frank admission on prime time French television that he would like to"fuck" her. Serge’s death in March 1991, followed three days later by the death of her father, was a devastating blow for France. His funeral brought the whole of Paris to a standstill. The impressive list of people who complied included Catherine Deneuve, Yves Saint Laurent, Claudia Cardinale, Jacques Chirac and Brigitte Bardot. Most impressive however was the fax from President Mitterrand who described Gainsbourg as "our Apollinaire" Jane Birkin remains proud of ge t’aime’. "I was recently told by a taxi driver in London that he’d had three children to that record. So if you are going to be famous for just one thing it’s a pretty nice thing to be famous for." told Jane.
In 1971 comes "Histoire de Melody Nelson’, Gainsbourg’s most beautiful songs. "Je suis venu te dire que je m’en vais"’ (I have come to tell you I’m going) was performed a short time after Serge’s death. The
lyric now has gained an added poignancy.
The new generation knows how genius he was: Air, Blur, french rappers and many more… for his fantastic different music styles and qualities.

Official Site: www.sergegainsbourg.com
Alternative: Gainsbourg.org - Tête de Chou -
English
E-mail your favorite Gainsbourg Site

 
 
 

 

Gainsbourg Selection
Albums & Real
audio samples

Gainsbourg Percussionss
Requiem Pour Un Con

Histoire De Melody Nelson
Petite Garce
Rock Around The Bunker

L'Homme La Tete De Chou

Mauvaiss nouvelles des étoiles
Aux Armes Et Caetera
Love On The Beat

You're Under Arrest

Gainsbourg Gallerie
The man in pictures