a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

 

Sapho
 
  J'aime tout de toi

Sapho est une veritable ARTISTE. Née à Marrakech en 1968 - Arrivée à 17 ans à Paris pour devenir comédienne, elle est la française d'origine juive-marocaine cosmopolite par excélence.
Sapho entre au Petit Conservatoire de Mireille (célèbre et défunte professeur de chant de l a plupars des artistes de la chanson populaire française).
En 1977 sort son premier disque : Le Balayeur du Rex. S'ensuivront en 1980 et 81 Janis et Le pari stupide. 1982 est sauvage et bien dans son époque avec Le passage d'enfer : pour la première fois on introduit des chants arabes dans un son rock.
Sapho dévoile sa face poêtique avec le premier roman, Douce violence. S'en suivront quatre autres. 1983, c'est l'impact Barbarie "l'album de la maturité", dit la critique. New Wave radicale puisant à toutes les sources mondiales. Sapho devient l'égérie du mouvement electro et New Wave français des années 80. Première tournèe au Japon : un triomphe !
1985 - "Passions, Passons". Sapho compose la musique de "Suburre" pour le fameux album de Jean Guidoni Putains, et "Maman, j'aime les voyous", chanson générique du film Rue du départ de Tony Gatliff, qui la consacre vedette. Tournée internationale. 1986, un Recueil de dessins › la plume Sous la Coupole (Editions Ultramarine). Mais Sapho se veux authentique et crée un spectacle au Bataclan, accompagnée par un orchestre égyptien. Après un l'album Sapho live au Bataclan, la boulimique se paye un curieux grand écart en Duo avec JaÎro, un belâtre exotique aujourd'hui sans traces, puis réalise l'album El sol y la luna. Un spectacle à l'Olympia, suivi de La conférence des Oiseaux, un opéra contemporain de Michael Lévinas.
1991, c'est l'ethno-house avec La traversée du désir, dans lequel Sapho se montre senssible aux ravages du Sida. Création du spectacle à La Cigale à Paris. Interprète Jenny dans L'Opéra de quat'sous.
Sacrement classique arabe en 1992, Sapho chante Oum Kalsoum et Atlal. Création du spectacle au Théàtre de la Ville, avec dix musiciens classiques arabes. Tournée internationale de La traversée du désir et El Atlal. Single et clip Harry, extrait de La traversée du désir.
L'année suivante, Désaccord parfait, spectacle intimiste avec trois musiciens. L'année suivante, jamais à court de talents, Sapho s'offre une Exposition de carnets de pastels et de toiles peintes, à la Filature de Mulhouse. Abscente des télés, Sapho ne cesse pourtant de travailler, qu'importe si le succès a souvent des creux. Quel artiste n'en a pas connu ?
Reprise du spectacle El Atlal au Bataclan. Vidéo et CD du spectacle enregistrés en public au Bataclan.1995 : Patio, opéra intime (Editions Stock), quatrième roman.
En 1996 sort le CD Jardin Andalou, une pure perle musicale, entre sublime populaire française, mélancolie andalouse et poésie arabe. Création du spectacle au Trianon, une nouvelle tournée. 1998 : Digital Sheikha, oriental et techno. Tournée internationale. 1999 - Beaucoup Autour de Rien (Editions Calmann - Lévy), son cinquième roman. Création du spectacle à L'Auditorium Saint-Germain en novembre. Tournée française et internationale. Sapho enchaine les spectacles, avec pour prédilection la poésie. Bella Luna !

Passion for a pure lady

Sapho is a true ARTIST. Born in Marrakech in 1968. Arrival in Paris to become an actress. She is the perfect french/marocan crossover artist. Sapho entered the "Small Conservatory" of Mireille (famous professor of various French popular singers). In 1977 comes her first disc: Le Balayeur du Rex. 1982 is savage and well in its period with Le passage d'enfer : for the time first in france, one introduces Arab chants in rock. music Sapho reveals her face poŸtique with the first novel, Douce violence. Will follow some four others. 1983, it is the Barbarie impact "the album of the maturity", tells the critic. New radical Wave drawing to all world sources. Sapho becomes the protegee of the electro and New French Wave scene of the 80s. First tournñe Japan: tour : a triumph! 1985-" Passions, Passons ". Sapho composes the music of "Suburre" for the famous album of John Guidoni Putains, and "Maman, j'aime les voyous" (Mummy, I like gangsters), soundtrack of "Rue du d×part" of Tony Gatliff, that launches her as an alternative scene star. International sucsess. 1986, a Collection of drawings . But Sapho is authentic and start to show with egyptian orchestrae. After a live album Sapho lcreate a show at the Olympia, followed by a contemporary opera of Michael L×vinas. 1991, it is the ethno-house with La travers×e du d×sir, Sapho evocs aids. and later nterprets Jenny in the classical "Op×ra de quat'sous". Arab classic sacrament in 1992, Sapho sings Oum Kalsoum and Atlal. Shows with ten Arab classic musicians. The next years, never too short of talents, Sapho offers an Exhibition of pastels and cloth notebooks paint. Video and CD of Atlal recorded in public at the Bataclan.1996 leaves the CD Jardin Andalou, a pure pear , between sublime popular French song, ndalouse melancholy and Arab poetry. 1998: Digital Sheikha, oriental and techno. International tour. Sapho is not on TV or radios anymore, but nver stop to sing, write, as a real human artist. Being a parisian icon, her appearance in some local Aids charity events prove her constent humanity, with a predilection for poetry. Bella Luna!

Official Site: Sapho
Alternative: Barraka/sapho
E-mail your favorite Sapho Site

   
 
 

 

Sapho Selection
Albums & mp3
samples

Barbarie
sehraneh
Passions passons
Methilène

Jardin Andalou
Kuntara